VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Dans les TPE : La Cgt 1ère organisation syndicale 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Dans les TPE : La Cgt 1ère organisation syndicale

19 avril, par Lolo

Vous êtes plus de 200 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.

Lolo
Webmaster

Rien n’aura été épargné aux salariés des TPE dans cette élection, car sur les quelques cinq millions de salariés inscrits seuls 265 762 d’entre eux auront surmonté tous les obstacles pour voter, c’est 66.000 de moins qu’en 2016.
En 2012, le taux de participation était de 10,38 %, de 7,35 % en 2017, cette fois-ci il est seulement de 5,4% de votants.

La Cgt a, une nouvelle fois, été placée en tête du scrutin avec 67 634 voix, soit 26,31% et une progression de 1,19% par rapport à 2017.
Cette tendance se confirme également dans l’encadrement avec une progression de 0,78%.
Pour autant, personne ne peut se réjouir d’un si faible taux de participation.

En Auvergne Rhône-Alpes Résultat des élections TPE
601 077 inscrits, 33 031 votants : Soit 5,5 % Suffrages exprimés
Avec 26,68% des voies (soit 8 524 votants) la CGT est 1ère OS, loin devant la CFDT 16,76% et l’UNSA 15,93% :
- Non cadres : 7918 voix / 28,48% - 1ère OS devant UNSA 16,58%, CFDT 16,41%, FO 13,43%
- Cadres : 606 voix/ 14,60% - la Cgt est 3eme OS derrière CFE /CGC 33,45% et CFDT 19,13%

L’UNSA se hisse à la 3ème place devant FO et progresse une fois encore de manière importante +3,40%, pour rappel en 2016, elle avait déjà fait un bond de 5 points, avec plus de 15 %, elle progresse à nouveau de +3,5 points.
A l’inverse la Cftc est la grande perdante, la seule à avoir régressé (-1.94) %.
(Meme scénario ches les ADD à la Sécu ou là, la Cofict-Cgt n’a aucun candidat Voir sur VH Ici...)

Le vote Cgt c’est parti jusqu’au 6 avril 2021

Salarié(e)s des TPE, des points de vote à votre disposition dans contexte très particulier marqué par une crise sanitaire sans précédent, qui a des répercussions de grande ampleur sur l’emploi et les activités d’un grand nombre de vos secteurs.

Vous êtes salarié(e) du particulier employeur, aide à domicile, assistant(e) maternel(le) ou concierge, vous travaillez dans une entreprise de moins de 11 salarié(e)s des secteurs de l’artisanat alimentaire, des petits commerces, des salons de coiffure, des cabinets médicaux et dentaires, des pharmacies, des cabinets d’expertise, des petites salles de spectacle, du sport, de l’animation et du secteur associatif, des garages auto, des hôtels, cafés ou restaurants, de la construction, de la métallurgie, du transport…

Du 22 mars au 6 avril 2021,
vous allez être appelé(e) à voter pour l’organisation syndicale
de votre choix pour défendre vos droits.

Ce scrutin peut paraître aujourd’hui très éloigné de vos réalités et de vos préoccupations.
Pourtant, de ce scrutin va dépendre la capacité à faire évoluer vos droits et garanties collectives.

Aujourd’hui, la Cgt est plus que jamais à votre écoute et à vos côtés dans cette
situation très difficile.
Lors des précédents scrutins, vous avez placé la Cgt comme première organisation syndicale des salariés des TPE.
En décidant de voter pour elle, vous vous donnez plus de force pour faire entendre votre voix, pour améliorer vos situations…
Pour gagner, ensemble, un monde juste, solidaire et respectueux de la planète.

Les très petites entreprises et leurs salariés sont particulièrement touchés par la crise sociale et économique, avec des travailleurs en première ligne (particuliers employeurs, assistantes maternelles, salariés des pharmacies, cabinets médicaux, petits commerces…) ou des secteurs totalement à l’arrêt (spectacle, cafés, restaurants…).

Dans cette situation tout devait être fait pour préserver les emplois, quelle que soit la taille de l’entreprise.
Pour autant, les aides publiques octroyées aux entreprises doivent être soumises à des conditions et à des engagements de maintien des emplois.
Dans ce cadre de conditionnalité des aides publiques, les TPE doivent être soutenues et les prêts garantis par l’État devront perdurer autant que de besoin.

En votant CGT :
- Vous donnerez du poids à la CGT pour négocier les conventions collectives dans votre branche professionnelle : les conditions de travail, le salaire minimum,
le temps de travail, le télétravail, etc ;
- Vous donnerez du poids à la CGT pour négocier nationalement des accords interprofessionnels avec les interlocuteurs de l’État, les pouvoirs publics et les organisations patronales : droits au chômage, à la protection sociale, à la retraite, à
la formation professionnelle, etc ;
- Vous vous donnerez le droit de désigner indirectement les conseillers prud’hommes Cgt qui défendent les salariés face aux employeurs dans les litiges qui les opposent.
- Vous permettrez également de désigner vos représentants qui siégeront dans les
commissions paritaires régionales interprofessionnelles.
Les syndicalistes Cgt, femmes et hommes, salariés comme vous d’une très petite entreprise, connaissent bien les problèmes auxquels vous pouvez être confrontés,
tels que ceux liés à l’emploi, à l’accès à la formation professionnelle, à l’accès
à la médecine du travail, à l’égalité des droits, au droit aux vacances, aux activités sociales, culturelles et sportives, etc ;
- Vous affirmerez qu’il faut impérativement revaloriser les métiers à prédominance féminine, reconnaitre les qualifications, les pénibilités des métiers et avoir la volonté politique d’appliquer « tout simplement » la loi qui prévoit un salaire égal pour un
travail égal ;
- Vous vous donnez le droit que tous ces sujets soient entendus et défendus dans chaque commission paritaire régionale.

La Cgt est présente sur l’ensemble du territoire, les militants Cgt sont là pour vous
accueillir, pour vous informer, vous défendre.

Être syndiqué dans une TPE c‘est possible, et cela reste anonyme.

Par la syndicalisation, vous vous donnez le droit de ne plus être isolé pour défendre
vos intérêts, qu’ils soient collectifs ou individuels

Du 22 mars au 6 avril 2021, je me donne le droit.
Je vote et je fais voter CGT !

L’affiche