VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > Le 100% Sécurité Sociale > Encore des milliers de suppressions d’emploi à la SECU 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Encore des milliers de suppressions d’emploi à la SECU

1er août 2014, par Lolo

Vous êtes plus de 800 à avoir consulté cet article et vous êtes très nombreux à y accéder chaque jour.
Merci de votre fidélité, elle contribue à favoriser l’alimentation du site.

Continuez à nous être fidèle en navigant régulièrement sur cette plate forme alimentée plusieurs fois par semaine.
Lolo Webmaster


4 nouvelles COG et des suppressions massives d’emploi dans les caisses de Sécurité Sociale, soit plus de 8.000 salariés en moins d’ici à 2017, ce qui correspond à 5% de l’effectif toutes branches confondues.

Comme prévu par le pacte de responsabilité, dans le cadre du plan d’économies de 50 milliards d’euros présenté par Manuel Valls en avril, le gouvernement table sur des économies de 1,2 milliard d’euros dans l’ensemble des branches de la protection sociale d’ici à la fin du quinquennat.

Depuis 2003 c’est 17.081 salariés en moins dans la SECU toutes branches confondues.
Les effectifs CDI dans la SECU poursuivent leur baisse en 2013
(- 1432) à 152 039.
Le recul est de 10 % sur dix ans (169 120 en 2003).
Avec ces nouvelles suppressions d’emplois le nombre de salariés devrait tourner autour de 145.000 en 2017 soit 24.121 suppressions d’emplois depuis 2003 soit - 14% en 14 ans.

2003_2013 Effectifs SECU

Limiter les coûts de gestion de la Sécurité sociale, en réduisant les effectifs, dégradant ainsi les conditions de travail et en asphyxiant financièrement le personnel (pas d’augmentation de la valeur du point depuis 4 ans), est une vieille recette mise en place par les gouvernements néo-libéraux successifs qu’ils soient de droite ou dit "de gauche".

Quand les soi-disant remèdes, n’ont pour seul objectif que de tuer le soi-disant malade, pour dégrader le service rendu aux assurés, allocataires et cotisants afin de préparer la privatisation et donner cette manne financière aux marchés financiers afin d’engranger des profits importants pour des actionnaires jamais rassasiés ....

La sécurité sociale souffre d’un manque de financement et non de trop de dépenses.

CAF, CPAM, URSSAF et caisse vieillesse 7.040 emplois supprimés

Recouvrement COG 2014-2017...
Après le recouvrement où les suppressions de postes dans les Urssaf vont se poursuivre à un rythme soutenu au cours des prochaines années.
D’ici à 2017, 740 emplois devraient disparaître, sur un total d’un peu moins de 14.000 salariés.
Alors même que le recouvrement est passé de manière drastique de 105 caisses à 22 en 6 ans, et ce en supprimant des milliers d’emplois au passage, des nouvelles missions leur sont attribuées.
Elles devront, notamment, contrôler les salariés résidant en France et travaillant en Suisse.

CMANTS COG 2014-2017...
Voila que les caisses d’assurance-maladie vont devoir supprimer près de 4.500 emplois en quatre ans, soit plus de 6 % de leurs effectifs, alors que depuis 2005, les effectifs ont déjà fondu de 12 %.
L’assurance-maladie, a déjà perdu 16.000 emplois entre 2003 et 2013.

Dans le même temps le gouvernement prévoit la suppression de 760 postes d’ici à 2017 à la Caisse nationale d’assurance-vieillesse adopté par le CA mercredi 4/9 dans la COG 2014-2017 (CNAV), sur un total d’un peu plus de 13.300 salariés aujourd’hui.

CNAF COG 2013-2016...
Pour rappel dans la COG 2013-2016 pour les Caisses d’Allocation Familiales (CAF), sur l’ensemble de la période conventionnelle, l’évolution des effectifs s’inscrit dans une trajectoire de baisse avec pour objectif la restitution, en fin de COG, de 1000 ETP par rapport à la situation de décembre 2012.


Alors que les hommages à Jaurès sont pléthores les services publics n’ont jamais été autant menacés par les marchés financiers, la mondialisation, la productivité et la soif de profits rapides et juteux sous la bien vaillance des gouvernements et l’exigence du MEDEF.

- Le transports (et notamment les derniers mouvements des camarades de la SNCF...),
- Les intermittents,
- L’énergie,
- Les différents services publics régalien,
- La santé, l’action sociale et la sécurité sociale sont en dangers...


Jaurès, réveille-toi, ils sont devenus fous par CN-PCF