VIRAGE HUMAIN

Accueil > 01 - Nos Professions > URSSAF > Régionalisation des URSSAF vous avez dit le changement c’est maintenant

Régionalisation des URSSAF vous avez dit le changement c’est maintenant

jeudi 11 avril 2013, par Lolo

Suite à l’intervention des camarades CGT du nord auprès de leur député Alain Bocquet sur la régionalisation.

Alain Bocquet Député maire de St Amand les eaux a interpellé Madame la ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol TOURAINE sur une Régionalisation, aux conséquences graves pour les salariés, les cotisants mais surtout pour le financement de la protection sociale, commencer sous le gouvernement Sarkozy.

A ceux qui espéraient encore "le changement c’est pour maintenant" je vous invite à prendre connaissance de la réponse de notre Ministre de Tutelle....

Seul l’intervention des salariés, l’action et les mouvements des personnels peuvent influencer les politiques "socialaux-libéraux" aux pouvoir a plus de justice sociale et à réinvestir une protection sociale de qualité, mise à mal pendant 15 ans sous un gouvernement de droite.

Pour rappel :
Dans un éditorial du journal « Challenge », le 4 octobre 2007, Denis Kessler, (n°2 du MEDEF de 1994 à 1998, DG d’Axa, Président du groupe de réassurance Scor depuis 2002) en parlant de la politique mener par Sarkozy, je cite :

"Le modèle social français est le pur produit du Conseil national de la Résistance. (...) Il est grand temps de le réformer, et le gouvernement s’y emploie. Les annonces successives des différentes réformes par le gouvernement peuvent donner une impression de patchwork, tant elles paraissent variées, d’importance inégale, et de portées diverses : statut de la fonction publique, régimes spéciaux de retraite, refonte de la Sécurité sociale, paritarisme...
A y regarder de plus près, on constate qu’il y a une profonde unité à ce programme ambitieux. La liste des réformes ? C’est simple, prenez tout ce qui a été mis en place entre 1944 et 1952, sans exception. Elle est là. Il s’agit aujourd’hui de sortir de 1945, et de défaire méthodiquement le programme du Conseil national de la Résistance !"

Denis Kessler ose donc indiquer franchement l’enjeu suprême de la présidence de Sarkozy pour le nouveau capitalisme financier (désormais en guerre contre tout le monde du travail : non seulement les salariés et leurs syndicats lorsqu’il sont encore résistants, mais également l’ensemble du capitalisme traditionnel, industriel et artisanal.)

Et bien à y regarder de plus près, le vote socialiste le 9 avril 2013 sur la Loi de sécurisation de l’emploi est une attaque sans précédent contre le code du travail et donc contre le salariat dans son ensemble.

Sarkozy en rêvait Hollande l’a fait en collaboration avec des partenaires sociaux "réformistes".

Lire l’article sur le vote de l’ANI....