VIRAGE HUMAIN

Accueil > 01 - Nos Professions > URSSAF > UR - Déclaration au Conseil d’Administration

UR - Déclaration au Conseil d’Administration

mercredi 27 mars 2013, par Lolo

Les représentants des salariés élus au Conseil d’Administration ont demandé à ce que les délibérations prises par les membres du CHSCT lors de sa réunion du 24/01/2013 soient communiquées aux administrateurs et annexées au PV du Conseil d’Administration de ce jour.

A l’unanimité en effet, les représentants des salariés élus au Conseil d’Administration tiennent à informer les administrateurs des inquiétudes du personnel de l’Urssaf de l’Isère quant aux conséquences de la régionalisation en ce qui concerne plus particulièrement les conditions de travail, la mobilité fonctionnelle, le management et les risques psychosociaux.

S’agissant de notre site, nous tenons à souligner d’ores et déjà :
- que l’analyse du DIC détaillé démontre que l’effectif cible au 01/01/2014 n’est pas à la hauteur de l’effectif actuel (-17 ETP), même s’il reste des ETP non affectés ou à répartir entre le siège et les sites
- qu’un certain nombre d’agents et de cadres dont les métiers sont très impactés par le projet vont devoir changer de métiers (personnel relevant du SNP, de BLOC, de la RH et de l’Agence Comptable…).
Des fonctions d’expertise exercées notamment par les cadres de ces services ne seront plus exécutées sur notre site. Quel redéploiement pour ces salariés : FEND ou la Plateforme Téléphonique dont les activités ne demandent pas la même expertise ? Quel accompagnement pour leur évolution professionnelle ?
- les inquiétudes et interrogations des salariés quant aux nouveaux modes de management. Des difficultés et des risques de conflits entre les directives reçues du et/ou des pilotes fonctionnels et celles des directeurs de sites, voire même entre celles reçues des différents pilotes de fonction.
- enfin, en tant que représentants des salariés, nous déplorons le temps passé à l’élaboration du DIC général et du DIC détaillé. Nous avions deux ans pour préparer la régionalisation et il nous reste à peine 9 mois (dont 3 mois d’été) pour concrétiser le projet. Cela ajoute encore du stress et de l’inquiétude face à la charge de travail que représente le reste à faire, sans parler des problématiques liées à la résorption des stocks.

Pour toutes ces raisons, le 25/03/2013, les membres du Comité d’Entreprise, confirmant leur positionnement initial, ont donné, à l’unanimité, un avis défavorable sur le projet d’arrêté portant création de l’Urssaf de Rhône Alpes.

Lire le carton rouge...