VIRAGE HUMAIN

Accueil > + De Social > Une Retraite pleine et entière pour tous... > Retaite à points - Cotisations... Vous avez dit justice sociale (...) 

Version imprimable de cet article IMPRIMER

Retaite à points - Cotisations... Vous avez dit justice sociale ?

18 janvier, par Lolo

RETRAITE A POINTS D’INTERROGATION....

Dans L’article 13 du projet de Loi

Suivant l’IPS : Les cotisations augmentent pour les salaires intermédiaires et baissent pour les plus élevés.

L’exigence de l’amélioration de la justice sociale est au cœur du projet de retraite universelle.
Pour autant, les modalités techniques choisies dans le cadre du projet de réforme ne semblent pas permettre d’atteindre cet objectif.

L’impact du régime universel diffère ainsi selon les niveaux de rémunération :
– Pour les salaires compris entre 1 et 3 Plafond de la sécurité sociale, l’augmentation des cotisations salariales est sensible (de + 1,78 % soit 121 €/ an à + 5,57 % soit 732 €/ an) alors que pour les salaires entre 3 et 8 Plafond de la sécurité sociale la baisse des cotisations salariales s’avère très forte (de – 17,43 % soit 3 028 €/ an à – 52,74 % soit 18 067 €/ an)
– Entre 1 et 3 Plafond de la sécurité sociale, les entreprises subiront une augmentation des cotisations patronales comprise entre + 1,20 % (82 €/ an) et + 1,16% (239 €/ an). En revanche, entre 3 et 8 Plafond de la sécurité sociale, elles bénéficieront d’une forte baisse des cotisations patronales de – 21,60 % (5 928 €/ an) à -55,74% (30 593 €/ an).

Au niveau des cotisations de solidarité, l’impact du régime universel, qui occulte les mécanismes de solidarité déployés par les régimes complémentaires, est déterminant.

Entre 1 à 8 Plafond de la sécurité sociale, la part des cotisations de solidarité est en réduction constante.

Les simulations de l’IPS démontrent clairement qu’il n’est pas possible d’affirmer que les salariés les plus aisés paieront, dans le nouveau dispositif, une cotisation de solidarité plus élevée qu’aujourd’hui.
Entre 1 et 8 Plafond de la sécurité sociale, les chiffres montrent que la part de la solidarité diminuera, passant de – 32,61% (- 559 €/an) à – 69,52% (21 090 €/an).