VIRAGE HUMAIN

Accueil > Un Choix de Société > Le 22 mai 2018, on a remis ça...

Le 22 mai 2018, on a remis ça...

mardi 22 mai 2018, par Lolo

Alors même que Macron le président des riches détruit tous sur son passage et notamment la protection sociale à la vitesse d’un TGV "privatisé"... Pas lol

Ce 22 mai 2018 a eu lieu la 3ème journée de mobilisation dans la Fonction publique à l’appel, pour la première fois, des 9 organisations syndicales représentatives dans la Fonction Publique.

Dans le même temps, de nombreux autres secteurs professionnels se sont mobilisés à l’instar de l’Energie, du Commerce ou encore des Organismes sociaux.

Cette journée s’est traduite par 140 cortèges et rassemblements sur l’ensemble du territoire réunissant des centaines de milliers de manifestants.

Cette journée de mobilisation à enregistrée des bons taux de grévistes dans nos organismes sociaux comme par exemple à l’URA environs 30%, mais les cortèges étaient poussifs loin des grandes agglo et surtout très loin de refléter le ras le bol des salariés.

30.000 manifestants en région Rhône-Alpes, 10.000 à Lyon, 6.000 à St Etienne, 4.000 à Grenoble, plus difficile cependant de mobiliser dans les périphéries, à l’instar de Vienne ou 300 manifestants (pas un camarade des caisses de sécu de vienne était présent...) ont battu le pavé après avoir été reçu en délégation.

Devant la sous préfecture de Vienne


Une casse d’une ampleur inégalée de la Protection Sociale est menée tambour battant, et une privatisation de la Sécurité sociale qui s’annonce désastreuse, conséquence de la politique du présidents de riches.

Les conditions sont réunies pour une mobilisation les personnels de la protection sociale pour faire reculer ce gouvernement.

Le système libérale, ultra-capitaliste et financier, porté par Macron, s’attaque aux acquis fondamentaux du droit du travail, et plus généralement, a tous les acquis sociaux historiques de la France conquis par le mouvement social.

Ces mesures rétrogrades n’ont jamais permis d’éradiquer le chômage, la précarité, la pauvreté, au contraire elles amplifient le dumping social, favorisent l’évasion fiscale et creusent les inégalités.

Les salaires gelés depuis des années, les conditions de travail qui se détériorent jour après jour, les suppressions d’emplois qui se multiplient, tout comme les licenciements.
Il devient urgent de stopper tout cela !

C’est pourquoi plus que jamais il nous faut nous mobiliser tous ensemble autour d’une lutte unitaire, afin d’amplifier le mouvement social !


Nombre de manifestant sur la région RA

UD 01 : 700
UD 07 : 1.100
UD 38 : 4.700
UD 42 : 7.000
UD 69 : 10.000
UD 73 : 1.900
UD 74 : 1.800